En citoyenneté, nous avons fait des exposés sur les différentes religions et différentes mythologies : l’Islam, le bouddhisme, les orthodoxes, l’animisme, le catholicisme, le judaïsme, l’hindouisme, le vaudou, le protestantisme, les mythologies grecque, nordique, maya. Du coup, Dominique nous a proposé d’aller voir la grande mosquée, un temple tibétain, une église orthodoxe russe, la grande synagogue, l’église Notre Dame, et nous avons appris beaucoup de choses. Nous sommes partis en métro faire ces visites. 

  1. La grande mosquée

 

En 1970, ce bâtiment était un musée mais il est devenu une mosquée. Il y a trois mille places.

Le Coran a été traduit dans toutes les langues.

 

Avant de prier, on passe par la salle des ablutions. C’est comme une douche. Les musulmans doivent être propres avant la prière. Ils doivent d’abord se nettoyer les mains 3 fois ; après on se rince la bouche 3 fois. On inspire l’eau 3 fois dans le nez. On lave le visage 3 fois. On lave les avant-bras 3 fois (on commence par le droit). On mouille les mains une fois pour se laver les cheveux. On mouille les mains une fois pour se laver les oreilles. On se lave les pieds (on commence par le droit). C’est une tradition de se laver trois fois.

 

Les musulmans se lavent dans de petits lavabos avec des petits tabourets pour s’asseoir et se laver les pieds. Après ils peuvent aller prier dans la salle de prière. La prière sert à remercier Dieu et à lui demander du bien.

 

Avant de commencer la prière, nous enlevons nos chaussures pour ne pas salir le tapis. Sur le tapis il y a des « alvéoles » et chacun doit prier dans une alvéole.

Le musulman doit réciter 5 prières par jour :

  • celle de l’aube à 5h du matin
  • celle de midi
  • celle de l’après-midi à 18h
  • celle du coucher du soleil (20h10 lors de notre visite)
  • celle du soir à 23h.

Pour la prière, tu récites la première sourate, puis celle de ton choix. Tu t’inclines à 90°, tu te mets sur les genoux, tu mets ton front sur le sol (sans rien dire), tu te remets sur tes genoux, tu redis la sourate. Pour la prière de l’aube et du soir : tu la dis deux fois ; pour celle de midi et de l’après-midi : trois fois ; et au coucher du soleil tu la récites quatre fois.

 

Le prêtre dans la mosquée s’appelle un imam, il fait le sermon dans el mihrabi. Les musulmans prient vers la Mecque et vont à la mosquée tous les vendredis. Les femmes sont obligées de prier dans une salle en haut et les hommes en bas, car sinon les hommes sont distraits à cause de leur derrière.

(Article écrit par Florentin, Anton, Kerem, Alan, complété par Carola et Ali entre autres).

 DSC00272 DSCN5297 DSCN5290 DSCN5284 DSC00274

 

  1. L’église orthodoxe russe

 

La religion orthodoxe fait partie du christianisme. Le monde romain avait deux parties : la partie orientale dans laquelle on parlait grec ; les pays sont la Grèce, la Russie, la Serbie, l’Ukraine et la Roumanie. Il y aussi la partie occidentale où on parlait latin ; les pays sont la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, etc.…

 

Les différentes parties de l’église

 

L’église est composée de deux parties : l’autel (où le prêtre se tient) et la nef.

 

Les mariages

 

Aux mariages, les témoins vont dans l’autel et le prêtre dispose la couronne au-dessus des mariés.

 

Durant le baptême, les enfants sont plongés dans l’eau, sans habit.

 

 

A quoi ressemble l’église ?

 

On voit sur tous les murs des icones. L’icône est une image qui représente un saint. Il y a beaucoup de dorures.

 

Il y a cinquante églises orthodoxes en Belgique. Le mot orthodoxe signifie orthos « droit » et doxa « pensée », c’est-à-dire pensée juste, croyance droite.

 

Les prêtres peuvent être mariés ou célibataires.

 

Les orthodoxes en Belgique peuvent être des émigrés qui se retrouvent à l’église.

Les orthodoxes russes n’avaient pas toujours les moyens d’acheter ou de bâtir une église, ils ont donc pris une maison.

 

(Article écrit par Lily, Terrence, Pia et Athanasios et complété par de nombreux autres élèves).

 20170424_114227_resized DSC00280 DSC00289  IMG_2864

  1. Le temple bouddhiste

 

Première chose à savoir quand nous allons dans un temple bouddhiste tibétain : il faut enlever ses chaussures pour ne pas salir le tapis.

Nous allons vous retracer l’histoire de Bouddha. Bouddha n’est pas considéré comme un dieu. Bouddha est une personne comme tout  le monde, il a juste voulu comprendre la logique de son esprit.

Il a vécu il y a plus de 2600 ans. C’était un prince qui a connu la vie royale et qui n’avait jamais connu les malheurs de la vie.

Quand il était petit, un sage est venu lui dire : « Soit tu seras un roi très puissant, soit tu seras un très grand sage ». Le roi décida qu’il serait un grand roi et lui cacha toutes les tristesses de ce monde. Un jour, Bouddha partit du palais sans l’autorisation de son père et vit des gens blessés, malades, âgés et un mort. Il partit alors pratiquer la méditation sous un arbre.

 

Nous avons vu des statues qui représentent Bouddha et à l’extérieur il y a un stupa où il fallait tourner trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre pour rendre hommage au Bouddha.

Les principales couleurs que l’on trouve beaucoup dans un temple bouddhiste sont le rouge, l’orange, le jaune et le bleu.

 

 

Ce temple existe depuis 40 ans et il y a 100.000 personnes en Belgique qui suivent le bouddhisme.

 DSC00294 DSC00295 IMG_2851 20170424_104324_resized

 

  1. La synagogue

Le judaïsme est une religion de tolérance et de paix. Le Christ était juif ainsi que ses apôtres. Un des textes de la Torah (leur livre sacré) dit : « Aime ton prochain comme toi-même ».

 

La kippa

 

Les hommes doivent porter une kippa pour se souvenir de la présence de Dieu. Les femmes, elles, peuvent mettre un voile ou une perruque.

 

Il y a quand même des différences entre l’église et la synagogue : il n’y a pas de croix dans la synagogue ; le chandelier à la synagogue a 8 branches. On ne porte pas de kippa dans l’église et à la synagogue on parle en hébreu.

 

Il existe plusieurs courants du judaïsme.

 

L’endroit vers lequel on prie est dirigé vers Jérusalem.

 img_004 ????????????????????????????????????????

  1. L’église catholique

 

Le catholicisme a été fondé par Jésus. Jésus avait 12 disciples. Ils priaient, chantaient ensemble. A la mort de Jésus, les disciples continuèrent à prier comme ils le faisaient avec Jésus. Ils ajoutèrent le pain et le vin, le pain représentant le corps de Jésus, le vin son sang.

C’est pourquoi la messe existe, pour prier comme les disciples.

L’église est assez grande et pas très remplie pour que l’écho (onde sonore qui touche quelque chose et est ainsi répétée) soit fort. On voit la croix catholique. Les religions semblables au catholicisme sont : la religion orthodoxe, le protestantisme.

 

Dans une église, il y a plusieurs parties : l’autel, où le prêtre se situe, le chemin de croix, qui raconte l’histoire de la mise à mort de Jésus, l’eau bénite, la nef (partie avant l’autel)

 

(Article écrit par Oscar, Nayla, Léo et complété par Valentina, Victoria, Linnéa et Léa).

 DSC00300 02.05.17 500

Nous n’avons pas eu le temps de visiter un temple protestant mais Pia nous a fourni les renseignements suivants et nous la remercions vivement pour cela:

  1. Le temple protestant

 

Ce temple protestant est un grand historique du protestantisme belge. Le roi Léopold 1er qui est de religion protestante, fit de l’église de la Place du Musée, la « Chapelle royale », car il assistait régulièrement au culte qui y était célébré.

 

La construction de la chapelle de la Place du Musée, nommée lors de sa création « Chapelle de la Cour », fut commencée sous le régime autrichien, le 1er mai 1760, comme annexe du Palais de Charles de Lorraine, par l’architecte Jean Faulte.

 

Aujourd’hui encore, après 200 ans d’existence légale, l’Eglise protestant de la place du Musée est et demeurera ouverte à tous les croyants qui désirent, selon la devise de notre communauté, « professer la Vérité dans la charité ».

th

Conclusion

 

Après toutes ces visites des lieux de culte, nous sommes rentrés à l’école.

Ce qui m’a le plus plu, c’est de visiter tous ces lieux et d’apprendre les religions des autres. Grâce à ces visites, nous en savons plus.

Les lieux que je pourrais revisiter seul€ c’est la synagogue et la mosquée. Ce qui m’a le moins plu, c’est l’église orthodoxe.

Les lieux que je ne visiterai sans doute plus jamais : l’église orthodoxe, l’église et le temple bouddhiste.

 

J’ai vraiment adoré cette journée, on a eu de la chance. J’ai appris beaucoup de choses.

Un tout grand merci à Dominique

(Conclusion rédigée par Théa).